Les conteneurs et la ventilation pour la culture des bucephalandra

Dans cet article, je vais vous parler des conteneurs et de la ventilation pour la culture émergé des bucephalandra. Consultez cette vidéo dont la majorité de cette article est traduit.

Les conteneurs

Le conteneurs idéal pour la culture émergé de bucephalandra seront capables de contenir l’humidité, de permettre de régler la ventilation et d’être suffisamment grands pour que les plantes aient une certaine marge de manœuvre. Les deux options que je préfère le plus sont les boites de stockage en plastique et les tupperwares en plastique.

Voici quelques informations sur chacune d’entre elles:

Les grandes boites en plastique

Les boite de stockage en plastique sont l’option que j’utilise pour presque toutes mes plantes la plupart des boite de rangement en plastique fonctionnent mais faites attention au couvercle. Le couvercle doit être transparent et non coloré et il doit être bien ajusté. Si vous pouvez vous le permettre je dépenserais un peu plus et obtiendrais de plus beaux bacs avec une bonne construction et de bonne caractéristiques : celles qui ont des clips pour maintenir le couvercle sont les meilleures car, premièrement, elles maintiennent mieux l’humidité et, deuxièmement, si elles sont bosselées, le couvercle reste en place, ce qui évite toute sur-aération accidentelle et le dessèchement des bacs. Ma variante préférés sont celle qui comporte un joint en mousse mais elles sont généralement plus chers.

Les conteneurs alimentaires

Les conteneurs alimentaires sont parfaits pour la quarantaine des nouvelles plantes afin d’éviter la propagation de maladies ou de parasites au reste de la population.
Ils peuvent s’insérer dans de petites zones entre les grands bacs et les réservoirs, autour des rebords de fenêtre. Il existe de nombreux types de conteneurs que vous pouvez trouver dans les magasins pour restaurants mais aussi sur Amazon n’hésitez pas à expérimenter différentes tailles et formes.
C’elles que j’aime le plus sont faites pour les sundaes à la crème glacée elles ont un couvercle en forme de dôme qui donne aux plantes un certain espace de croissance et offre une bonne visibilité.

Les serres à semis

Une autres option dans le choix de vos conteneurs à bucephalandra sont les serres à semis. Les inconvénients sont que les couvercles ne sont pas aussi sûrs (fragile) et en général ils coûtent plus cher que les conteneurs alimentaire l’avantage est que les serre à semis sont généralement plus grands que les boite alimentaire donc vous aurez un peu plus d’espace de culture.

les aquariums

Vous pouvez installer un bac en verre comme n’importe quel autre récipient avec les plantes directement dans le substrat au fond ou vous pouvez mettre les plantes dans
Je suis sûr qu’il y a beaucoup d’autres conteneurs qui pourraient convenir aux bucephalandra, alors n’hésitez pas à faire des expériences.

La ventilation du bac

La meilleure façon de faire et d’estimer une quantité initiale de ventilation au départ. Puis de faire des ajustements en fonction des résultats obtenus au fil du temps.

En règle générale, il est préférable de commencer avec une petite quantité de ventilation, puis de l’augmenter très progressivement.

c’est très important pour comprendre la relation entre la ventilation et l’humidité: une ventilation accrue entraînera une baisse de l’humidité et une ventilation réduite entraînera une hausse de l’humidité. Vous devez également vous rappeler qu’une ventilation réduite et donc une circulation d’air moindre et une humidité plus élevée augmentent le risque de moisissures délétère pour les bucephalandra.

Pour déterminer un point de départ pour votre ventilation dans un bac particulier: plus le conteneur est petit, moins vous aurez besoin de ventilation, car le volume minimal d’air et de substrat va sécher beaucoup plus rapidement.
Les très grands conteneurs peuvent être légèrement plus ventilés, car le volume plus important de substrat, d’air et de matière végétale va contribuer à maintenir l’humidité. Le type de substrat et ses propriétés de rétention d’eau et d’humidité sont également importante à considérer.

Pour les substrats qui retiennent mieux l’eau et l’humidité la ventilation peut être légèrement supérieure à celle des substrats qui sont plus sujets au dessèchement, la quantité et la fréquence des arrosages et la brumisation peut être légèrement plus importante. Si la brumisation est plus fréquente n’en faites pas trop sur ces deux points. Vous pouvez faire des expériences pour trouver ce qui fonctionne le mieux pour vous, mais en général je préfère avoir moins de ventilation et moins de brumisation par temps chaud.

Je renverse parfois ce rapport en augmentant légèrement la ventilation et en brumisant d’avantage pour essayer de lutter contre la croissance des moisissures, la température et l’humidité ambiantes à l’extérieur du conteneur. Si les conditions sont plus fraîches et plus sèches à l’extérieur du conteneur, ce qui sera généralement le cas, la ventilation doit être maintenue à un niveau moindre que s’il fait plus chaud et plus humide à l’extérieur du conteneur.

La densité de plantation et la croissance des plantes qui sont installées plus densément avec des feuilles larges et hautes est un facteur qui va diminuer la circulation de l’air et créer des poches d’humidité plus élevée dans ce cas la ventilation doit probablement être légèrement augmentée pour réduire le risque de moisissures et de maladies.

Utilisez deux méthodes de ventilation : la première consiste à percer des trous et la seconde à poser un couvercle. Voici quelques informations sur ces deux méthodes pour percer des trous dans des récipients en plastique de n’importe quel type Je préfère utiliser des forets spécial plastique de différentes tailles.

Je conseillerais d’expérimenter avec la taille des trous de ventilation, leur emplacement et leur répartition dans le temps et sur différents bacs et plantes ;

Notez que le fait d’avoir plusieurs trous de ventilation, en particulier lorsqu’ils sont directement en face l’un de l’autre va augmenter considérablement la ventilation en raison d’un effet appelé ventilation transversale et l’effet devient plus prononcé plus les trous sont grands vous pouvez utiliser le concept à votre avantage en plaçant les trous de manière stratégique pour créer des passages où vous souhaitez que le flux d’air soit plus important. Plus les trous d’aération sont grands, plus ils doivent être proches du sommet ; ainsi, vous n’avez pas d’échange d’air direct sur les plantes situées plus bas, cela peut entraîner un dessèchement du feuillage.

Vous pouvez ajuster la ventilation après la première mise en place en plaçant du ruban adhésif ou du ruban d’emballage sur les trous à l’extérieur du récipient ; cela fonctionne pour tous les trous, des plus petits aux plus grands.

Vous pouvez augmenter la ventilation en plaçant quelque chose sur le rebord du couvercle pour le maintenir légèrement relevé plus l’espace est grand plus l’objet utilisé pour soutenir le couvercle doit être en caoutchouc plastique ou en mousse à cellules fermées afin qu’il n’absorbe pas l’humidité.

Vous pouvez utiliser les clips pour soutenir le couvercle d’un côté ou des deux côtés certains modèles fonctionnent mieux que pour cette méthode, sur certains bacs en fonction de la conception du couvercle, vous pouvez simplement garder le couvercle légèrement ouvert ou le faire glisser un peu vers l’arrière ; dans ces cas-là, il n’est pas nécessaire de mettre quoi que ce soit sous le couvercle pour créer une ventilation.

Veillez à ne pas trop ventiler car le feuillage et le substrat de la plante pourraient s’assécher dans des situations de ventilation élevée.

Si vous optez pour un aquarium, il est préférable d’utiliser un couvercle en verre avec charnière. Pour la ventilation, vous pouvez utiliser la méthode d’étayage du couvercle en plaçant de petits morceaux de caoutchouc sur le rebord intérieur. Une chose que vous remarquerez, c’est qu’il y a une grande variété d’installations de ventilation sur beaucoup de ces différents bacs et que cela ne semble pas être le cas, mais c’est comme ça parce que chaque bac est différent !